mercredi 17 mai 2017

POLITIQUE : Elections Législative 2017


Législatives à 8 Les candidats aux législatives ont joué le jeu des questions réponses auxquelles les invitait Pais Nostre, l’association occitane qui labellise les partis. Invités par Jean Pierre Laval, 2 femmes, et 6 hommes, pour un seul futur député, sont venus nous livrer leur vision politique. Etaient donc présents le ps,(marie hélène Fabre) Marie Laure Arripe pour eelv, Jean François Daraud pour bleu marine, Renaud Laus pour nouvelle donne, Hugues Silberman pour France insoumise, Xavier Verdechou pour le pc, Alain Péréa en marche et Miche Py pour les républicains Quel avenir voient-ils pour le Narbonnais ? D’une même lorgnette, ils ont vu que la langue occitane devait être davantage promue ; que la région était pauvre en emploi. Ils ont été d’accord pour qu’économie rime avec écologie, tourisme avec emploi, énergie avec éoliennes, politique avec morale, etc… Les divergences se sont jouées surtout sur la présence de Jean François Daraud, représentant du groupe Bleu Marine. Et si on a entendu voler des noms d’oiseaux, ce fut en occitan ! Peu d’idées nouvelles ou intéressantes. Les candidats ne se sont pas « donnés ». Hormis certaines de celles de Nouvelle Donne et de France Insoumise qui sortent un peu du lot. Quoique le projet de JF Daraud (BM) de créer un village d’artiste et le désir de Marie Laure Arripe (EELV) d’un tourisme culturel avec chants et danses ont paru bien sympathiques. De quoi affiner son choix, si on hésite encore, si on a le courage d’aller voter… Quant au public, (près d’une centaine de personnes), échaudé par la dernière campagne électorale, il a participé avec autant d’animation que les intervenants et manifesté ses doutes et certitudes soit en huant, soit en applaudissant les candidats. Un public qui a manifestement déjà fait son choix, car on ne sort pas des cadres. (Narbona Pulcherrima).

Aucun commentaire: